Femmes et IA

Nous étudions les différents types d’interaction entre les femmes et l’Intelligence Artificielle, sous un angle intersectionnel :

  • Le rôle des femmes en IA, notamment dans les écosystèmes comme celui de Montréal
  • L’absence de données sur les problèmes qui ne concernent que les femmes, et notamment les femmes de couleur et autochtones (sur les féminicides par exemple ou encore sur le nombre de stérilisations sans consentement des femmes autochtones)
  • L’invisibilité des femmes dans la plupart des jeux de données où l’expérience des hommes est perçue comme universelle
  • La représentation des femmes dans les technologies genrées (assistants vocaux, robots…)
  • Les effets de l’IA sur les dynamiques sociales genrées (sexualité digitale, robots sociaux…)
  • Les biais algorithmiques discriminatoires

Les principales questions posées sont :  

  1. Comment documenter et combattre, suivant différentes perspectives géographiques et culturelles, les biais de genre qui peuvent être associés à d’autres formes de domination? 
  2. Comment augmenter la visibilité des femmes, en particulier des femmes de couleur et autochtones, dans les données collectées ?
  3. Comment décoloniser et dégenrer l’Intelligence Artificielle ?
  4. Comment réconcilier les déclarations du monde de la recherche, de l’entreprise et des politiques sur l’IA éthique et responsable avec la réalité constatée sur le terrain ? 
  5. Quelles actions prendre maintenant pour améliorer la place des femmes en technologie en considérant d’autres facteurs intersectionnels ? 

Pour toute question, contacter la Directice du projet, Claire Boine (cboin029[at]uottawa.ca)

Mis à jour le 20 novembre 2021 à 16 h 14 min.