Anne-Sophie Hulin

Chercheuse associée à la chaire et post-doctorante au sein d’ANITI (France)

Anne-Sophie Hulin est titulaire d’un doctorat en droit privé comparé de l’Université Panthéon-Assas (Paris II). Sa thèse, qui a reçu le plus haut niveau de distinction de l’Université Panthéon-Assas (Paris II), sera prochainement publiée aux Éditions L’Harmattan. Ses recherches doctorales l’ont conduite à s’intéresser aux actes et institutions juridiques porteurs d’intérêt général en droit privé. Ancrant son analyse dans une approche à la fois comparative et pluridisciplinaire, Anne-Sophie s’intéresse à l’étude du renouveau des piliers du droit civil et accorde, dans ce contexte, une attention particulière aux modèles fiduciaires. Actuellement, elle conduit des recherches sur les fiducies de données en droit civil dans le cadre d’un stage postdoctoral au sein d’Aniti (France) et de l’Université d’Ottawa (section droit civil). Elle est référencée aujourd’hui comme l’une des quelques expertes de la fiducie de données québécoise, participe à différents groupes de réflexion et de recherche en lien avec ce sujet et est impliquée dans divers projets de plateforme de données au Québec et en Europe.

De 2014 à 2020, Anne-Sophie a occupé le poste de directrice adjointe du Centre Paul-André Crépeau de droit privé et comparé (Faculté de droit Université McGill) au sein duquel elle dirigeait le projet de dictionnaire bilingue en droit des successions. Chargée de cours en droit des personnes (Université McGill) et en droit des fiducies (Université de Sherbrooke), elle donne des conférences et des formations professionnelles sur divers sujets et est l’auteure de plusieurs contributions  scientifiques sur les fiducies ou la gouvernance des données, notamment.

Ce contenu a été mis à jour le 19 avril 2021 à 20 h 27 min.