Observations sur document d’orientation à l’intention des services de police sur l’utilisation de la technologie de reconnaissance faciale

Observations sur document d’orientation à l’intention des services de police sur l’utilisation de la technologie de reconnaissance faciale

This content is not available in the selected language.

Les autorités fédérale, provinciales et territoriales du Canada, dont la Commission d’accès à l’information du Québec, ont lancé en juin 2021 un avis de consultation et appel aux observations en lien avec le document d’orientation à l’intention des services de police fédéraux, provinciaux, régionaux et municipaux visant à définir les obligations de ces dernières en matière de protection de la vie privée relativement à l’utilisation de la technologie de reconnaissance faciale (RF), afin de garantir que toute utilisation de celle-ci ne contrevient pas à la loi, limite les risques d’atteinte à la vie privée et respecte le droit à la vie privée.

Dans le cadre de cet avis de consultation et appel aux observations, trois chercheuses et chercheurs de l’OBVIA ont apporté des observations pour aider à l’amélioration du document. Ils considèrent en particulier que l’utilisation de la reconnaissance faciale par les services de police doit faire l’objet d’un meilleur encadrement légal et éthique au-delà du respect des lois de protection des renseignements personnels qu’ils estiment insuffisantes pour faire face aux nombreux enjeux sociaux. Ils estiment aussi que les services de police doivent être formés aux enjeux liés notamment aux risques d’erreur, biais, discrimination et surveillance de masse. Ils soulignent enfin le fait que l’atteinte à la vie privée s’accompagne ici le plus souvent de l’atteinte à d’autres droits fondamentaux. Ils recommandent l’élaboration d’un référentiel de valeurs visant à éclairer les interventions en matière de sécurité publique et mieux soutenir la réflexion des professionnels.

Ces recommandations ont été déposées conjointement par l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA et du numérique (OBVIA) et la Chaire de recherche sur l’IA responsable à l’échelle mondiale auprès du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada et de la Commission d’accès à l’information du Québec.Observations sur le document d’orientation sur la protection de la vie privée à l’intention des services de police relativement à la reconnaissance faciale-1

Updated 20 November 2021 at 15 h 28 min.