Brunessen Bertrand

Agrégée des facultés de droit, professeure à l’Université de Rennes 1

Brunessen Bertrand,  Responsable de l’Axe intégration européenne (IODE UMR CNRS 6262), responsable du centre de recherches européennes (CEDRE), Secrétaire générale de la Revue trimestrielle de droit européen

 

Brunessen Bertrand est agrégée des facultés de droit et professeure à l’Université de Rennes 1 depuis 2012. Elle est responsable de l’Axe intégration européenne (IODE UMR CNRS 6262), responsable du centre de recherches européennes (CEDRE), et membre de la Commission du numérique de l’Université Rennes 1.

 

Auparavant, elle était Maître de conférences à l’Université Paris II Panthéon-Assas, Université dans laquelle elle a obtenu son doctorat en droit public en 2010. Sa thèse relative à la Cour de justice de l’Union européenne a reçu le prix de thèse de l’Université Panthéon Assas Paris II et le prix René Cassin de l’Académie des Sciences morales et politiques.

 

Ses travaux portent sur plusieurs dimensions du droit européen du numérique : gouvernance des données, cyberdéfense et cybersécurité, blockchains, privacy, IA, souveraineté numérique, approche comportementale des régulations sur le numérique.

 

Elle a dirigé un ouvrage collectif sur la politique européenne du numérique, sur le Règlement général sur la protection des données personnelles, et prépare un Commentaire article par article du Digital Services Act ainsi qu’une monographie sur la Gouvernance des données. Elle est titulaire de la Chronique Droit européen du numérique à la Revue trimestrielle de droit européen et participe à la rédaction d’un Code de la Cybersécurité. Elle prépare, enfin, la rédaction d’un Manuel de droit du numérique.

 

Elle est porteuse de plusieurs projets de recherches scientifiques. Elle est responsable du projet de recherches « Health-e » selectionné par le Groupement d’intérêt scientifique M@rsouin sur la gouvernance des données de santé, en collaboration avec le Laboratoire d’Économie et Gestion de l’Ouest de l’UBS et l’IMT Atlantique. Elle est également co-porteur du Projet PriCLeSS « Privacy-Conscious Legally-Sound blockchain Storage » sélectionné en janvier 2021 par le Labex CominLabs. C’est un projet scientifique pluridisciplinaire qui doit permettre le développement d’une pluralité de collaborations scientifiques internationales (France, Belgique, Canada) et d’une thèse de doctorat sur les enjeux juridiques des Blockchains.

 

Elle est également co-porteur du projet sur la régulation des plateformes numériques sélectionné dans le cadre du dispositif des Défis scientifiques de l’Université de Rennes 1 qui a donné lieu à des échanges ainsi qu’un colloque entre des universitaires, juristes, économistes, magistrats et membres du Comité national d’éthique autour des enjeux des plateformes numériques. Elle participe au projet de recherches projet de recherches ECHOS porté par b<>com qui est un Institut de Recherche Technologique privé qui conçoit et fournit des innovations technologiques, conduit dans le cadre d’une ANR. Ce projet, relatif au numérique responsable, cherche à modéliser les impacts sociétaux et environnementaux du numérique. D’autres collaborations sont en cours avec le laboratoire IA de b<>com.

 

Elle participe à des colloques et ouvrages collectifs en droit du numérique (IA et santé, relations UE/Afrique sur les questions numériques, gouvernance de l’IA, souveraineté numérique). Elle développe, enfin, des collaborations avec le Pôle d’excellence Cyber (échanges pluridisciplinaires), l’EUR Cyberschool et d’autres laboratoires en SHS sur les usages numériques.

Mis à jour le 20 novembre 2021 à 16 h 55 min.